De par son implantation géographique aux portes de la ville, Jardin'enVie se veut trait d'union entre ville et campagne.

Gérée à plusieurs sous forme de coopérative avec les apports financiers de plus d’une centaine d’associés (fin 2020), ce sont autant des citadins que des ruraux, tous métiers et origines confondues, qui décident les grandes orientations. L’arrivée régulière de nouveaux associés permet de développer nos activités en toute indépendance. La recherche de l’intérêt général passe aussi par la juste rémunération du travail. Nos prix sont construits en fonction des coûts réels, en toute transparence.

Acteur du développement économique local

Depuis 2007, Jardin’enVie œuvre à la sauvegarde des terres agricoles en milieu péri-urbain dans l’agglomération de Valence-Romans. En 2020, elle a créé avec des clients la coopérative SCIC-HumusCité pour doter les habitants du territoire d’un nouveau levier d’action : une ferme de 10 ha a déjà été acquise pour produire plus de semences, plants et légumes. A partir des bâtiments agricoles, notre projet est de créer des ateliers partagés pour transformer, conditionner, livrer... et ainsi développer l’usage des variétés paysannes des campagnes au centre des villes. Outre la création d’emplois locaux pérennes, le but est de rapprocher les lieux de décision de ceux qui travaillent et/ou consomment.

Jardin'enVie fonctionne en société coopérative d'intérêt collectif (SCIC).

La SA-SCIC Jardin’enVie, produit et commercialise des semences, plants et légumes issus de variétés paysannes. Issue initialement d’une structure associative créée il y a une quinzaine d’années, notre coopérative existe depuis 2017 et les lieux de travail sont situés aux alentours de la ville de Valence (deux fermes et dix parcelles). Jardin’enVie est constituée actuellement de plus de 200 associés : citoyens, investisseurs privés ou publics, restaurateurs, épiceries.

L’équipe de salariés est composée de :

  • 2 présidents directeurs généraux
  • 9 salariés permanents dont 7 associés
  • une dizaine de saisonniers

L'entreprise est structurée en 6 collèges :

Les semences, la production alimentaire ne doit pas être qu'une affaire d'experts. Au delà des activités propres à notre métier (production, tri, stockage, conditionnement et commercialisation des semences paysannes), nous travaillons à :

Une coopérative pour exercer une activité agricole ? Oui, mais basée sur un statut commercial. A nos yeux, les coopératives agricoles n'ont de coopérative que le non. Les statuts agricoles actuels ont tendance à favoriser la segmentation des filières alimentaires et à empêcher les exploitations agricoles d'avoir les moyens de maîtriser leur politique de développement. Ce qui détermine une activité agricole, n'est pas le statut mais le % des ventes issues des productions agricoles. Opter pour un statut plus ouvert et polyvalent permet d'associer toutes les parties prenantes concernées par l'avenir des semences et de notre alimentation.